CAFOOTEROS.COM

le football colombien en version française, 100% indépendant

Les trois de Boca ont pris leur revanche

texte : Franck Pujos

photo : EPA

Un temps au frigo mais complètement relancés depuis l'arrivée de Miguel Russo, Frank Fabra, Sebastian Villa et Jorman Campuzano ont vécu en tant que titulaires le 34e sacre de Boca Juniors en Argentine, à l'issue d'un samedi soir à suspense où le River de Marcelo Gallardo, trois Colombiens dans ses rangs lui aussi, n'avait plus que ses yeux pour pleurer.

Sous les yeux de son coéquipier et compatriote Sebastian Villa, Frank Fabra prend le dessus sur Maximiliano Caire, samedi à la Bombonera, lors du succès sur le Gimnasia de Maradona (1-0) offrant le titre aux Xeneizes
Sous les yeux de son coéquipier et compatriote Sebastian Villa, Frank Fabra prend le dessus sur Maximiliano Caire, samedi à la Bombonera, lors du succès sur le Gimnasia de Maradona (1-0) offrant le titre aux Xeneizes
Lire la suite

Copa Libertadores : compliqué mais alléchant pour les trois clubs colombiens engagés

texte : Diego Vargas

photo : AFP

Après l’élimination de Tolima par l'Internacional au 3e tour préliminaire, trois équipes colombiennes vont donc finalement disputer la phase de groupes de la Copa Libertadores : América, Medellin et Junior. Si l'édition 2019 s'était montrée catastrophique pour les représentants du pays (aucun qualifié pour les 8es), la compétition la plus importante du continent reprend cette nuit et cela s'annonce copieux, avec d'entrée les réceptions respectives de Grêmio et de Libertad, puis demain du champion en titre Flamengo par le Tiburon. Cafooteros analyse les groupes concernés, rivaux comme possibilités d’avancer. 

Andrés Mosquera (de dos) est fêté comme il se doit par Leonardo Castro (au centre) et le capitaine Andrés Ricaurte après la qualification de Medellin pour la phase de groupes, aux tirs au but chez l'Atlético Tucuman
Andrés Mosquera (de dos) est fêté comme il se doit par Leonardo Castro (au centre) et le capitaine Andrés Ricaurte après la qualification de Medellin pour la phase de groupes, aux tirs au but chez l'Atlético Tucuman
Lire la suite

Quentin Danloux, le pari français de Patriotas

texte : Brice Charrier

photo : Patriotas Boyaca

L'histoire deviendra peut-être collector, racontée de mille façons, si le garçon confirme, ces prochains mois, ces prochaines années, les espoirs placés en lui par un club installé à plus de 8 000 km de là où il est né. Quentin Danloux, 18 ans, est devenu en ce début d'année 2020 le premier Français à signer un contrat pro avec une équipe de l'élite colombienne, Patriotas Boyaca. Une destination inattendue mais qui lui permet d'entretenir le rêve d'une carrière.

Quentin Danloux n'est pas encore prêt ; ses coéquipiers, eux, ont pris pour le moment deux points en quatre matches à l'occasion du début du Tournoi d'ouverture, s'inclinant notamment ce vendredi à Medellin (3-1)
Quentin Danloux n'est pas encore prêt ; ses coéquipiers, eux, ont pris pour le moment deux points en quatre matches à l'occasion du début du Tournoi d'ouverture, s'inclinant notamment ce vendredi à Medellin (3-1)
Lire la suite