CAFOOTEROS.COM

le football colombien en version française, 100% indépendant

Marlos Moreno : "Le message de City est clair"

recueilli par Franck Pujos

photo : Club Santos Laguna

Il s'est révélé en grande pompe lors du second semestre 2015 avec l'Atlético Nacional. Recruté l'été suivant pour 5,5 millions d'euros par Manchester City à même pas 20 ans, Marlos Moreno a depuis écumé sans réel succès les destinations de prêts, de La Corogne à Flamengo en passant par Gérone. Si nos questions sur un potentiel désir de stabilité ou sur sa longue panne passée avec le filet adverse sont restées sans réponse, l'international colombien (8 sélections, 1 but) parle du présent, et son présent c'est Santos Laguna au Mexique, où il est de nouveau prêté, jusqu'en juin, par les Citizens. Auteur d'un but et d'une passe décisive au Honduras, sur le terrain de Marathon (2-6), en 8es de finale aller de la Concacaf Champions League ce mercredi, Moreno, qui n'a pas su confirmer ce qu'il avait montré au pays, a encore le temps de le faire. Il n'a que 22 ans, et des capacités de dribbles et de un contre un peu communes. Il n'est pas trop tard, mais le plus tôt sera le mieux.

Après trois entrées en jeu dans le Tournoi de clôture mexicain et une dans la C1 de la Concacaf, que Santos veut gagner pour participer au Mondial des clubs, Marlos Moreno et son équipe reçoivent Toluca ce soir en championnat
Après trois entrées en jeu dans le Tournoi de clôture mexicain et une dans la C1 de la Concacaf, que Santos veut gagner pour participer au Mondial des clubs, Marlos Moreno et son équipe reçoivent Toluca ce soir en championnat
Lire la suite

Garder espoir en devient désespérant...

texte : Franck Pujos

photo : AFP

Il reste 180 minutes aux U20 colombiens pour arracher leur pass, celui de la Coupe du monde au printemps en Pologne. Jusqu'ici, dans le Sudamericano, leurs matches se suivent et se ressemblent plus ou moins : ils ne marquent pas. Deux buts inscrits en sept rencontres, que voulez-vous... Si les (jeunes) hommes d'Arturo Reyes n'ont plus leur destin entre les pieds et les mains, ils peuvent malgré tout, donc, toujours se qualifier. Y croire, y croire, ça commence à être lassant depuis trois semaines. Mais que ça à faire. Dès la nuit prochaine.

Formé comme tant d'autres à Envigado et futur joueur de Palmeiras, le créateur Ivan Angulo (à g.) est l'une des rares satisfactions, si l'on s'autorise le terme, de cette Seleccion Colombia version moins de 20 ans, clairement dans le dur
Formé comme tant d'autres à Envigado et futur joueur de Palmeiras, le créateur Ivan Angulo (à g.) est l'une des rares satisfactions, si l'on s'autorise le terme, de cette Seleccion Colombia version moins de 20 ans, clairement dans le dur
Lire la suite

"Je mets au défi qui que ce soit de se mettre à table et discuter foot avec Carlos Queiroz"

recueilli par Franck Pujos

photo : AFP

 

Manu Da Costa est l'entraîneur de Quevilly-Rouen, 8e de National. Franco-Portugais de 41 ans, on l'a sollicité pour son avis sur Carlos Queiroz, Portugais tout court, à l'heure qu'il est en pleine demie de la Coupe d'Asie face au Japon avec l'Iran et qui devrait être nommé ces jours-ci sélectionneur de la Colombie. Quand le cadet parle de l'aîné, il est dithyrambique.

Prochain rendez-vous pour Manu Da Costa et QRM en National, la réception de Marignane-Gignac le 8 février
Prochain rendez-vous pour Manu Da Costa et QRM en National, la réception de Marignane-Gignac le 8 février
Lire la suite