CAFOOTEROS.COM

LE FOOTBALL COLOMBIEN EN VERSION FRANÇAISE, 100% INDÉPENDANT


Interviews

Cordoba : "Une libération et un pas en avant"

recueilli par Franck Pujos

photo : EPA

On a eu l'occasion de taper un peu la discute avec Jhon Cordoba, attaquant du FC Cologne, relégable provisoire. C'est que le très athlétique coéquipier de Vincent Koziello et Anthony Modeste, 26 ans sur le passeport et 1,88 m de haut, a marqué son premier but de la saison juste avant le break international. De quoi lui faire du bien, mettant fin à une disette de 1 395 minutes en Bundesliga, à cheval entre l'exercice 2017-2018 et l'actuel. Bien qu'entre-temps, il en a planté 20 en D2 allemande, des buts... Et demain, à Leipzig (18 h 30) ?

Toute la rage de Jhon Cordoba, fêtant son but inscrit lors de la venue d'Hoffenheim (1-2), devant 49 000 spectateurs
Toute la rage de Jhon Cordoba, fêtant son but inscrit lors de la venue d'Hoffenheim (1-2), devant 49 000 spectateurs
Lire la suite

Alfredo Morelos : "Les buts, ça va venir"

recueilli par Franck Pujos

photo : F. P.

 L'avant-centre des Glasgow Rangers Alfredo Morelos (23 ans, 5 sélections), doublure de Duvan Zapata sur cette période internationale, a "profité" de la blessure de l'homme de Bergame pour être titulaire hier contre l'Algérie (0-3). Bien qu'il l'aurait peut-être été, eu égard au turnover déployé par Carlos Queiroz. S'il est toujours à la recherche de son premier but avec la Colombie, "El Bufalo" en marque énormément avec les Rangers en ce début de saison. Marquer, il l'a toujours fait, et sa nervosité (16 jaunes, 5 rouges la saison dernière !), qui avait fait perdre patience à son manager Steven Gerrard au profit de Jermaine Defoe, semble être derrière lui, ou alors bien cachée. Le même Gerrard, qui avait parlé de "manque de respect" l'hiver dernier quand l'OGC Nice avait proposé environ 9 millions d'euros pour s'attacher les services de l'ex d'Helsinki. Sa cote a encore augmenté. On a rencontré Morelos dans les couloirs de Pierre-Mauroy. Même qu'il a parlé qu'à nous.

Photographe, c'est un métier ; mais vous aurez l'indulgence de reconnaître Alfredo Morelos, l'attaquant des Rangers
Photographe, c'est un métier ; mais vous aurez l'indulgence de reconnaître Alfredo Morelos, l'attaquant des Rangers
Lire la suite

"Queiroz est le coach le plus fort de la Copa !"

recueilli par Brice Charrier

photo : AFP

De plus en plus copié, peut-être envié voire jalousé, "So Foot" est aujourd'hui le magazine de référence sur le ballon rond mondial, n'en déplaise à l'historique "France Football". Rien de plus naturel donc que de sonder son rédacteur en chef à l'approche de la Copa América. Sans détour, Javier Prieto Santos s'est livré avec verve sur tous les sujets : le niveau de la compét', Neymar, Messi, le Qatar, mais aussi et surtout sur Carlos Queiroz et les Cafeteros. Une analyse intéressante pour avoir plus de clés avant de se caler devant la télé, dès ce soir pour le second match de préparation de la Colombie, en déplacement au Pérou, en direct sur beIN Sports 1 (23 heures). Ensuite, place aux choses très sérieuses, samedi contre l'Argentine.

Carlos Queiroz donne ses consignes lors de Colombie - Panama (3-0), disputé lundi à Bogota. Ce soir, dernier test
Carlos Queiroz donne ses consignes lors de Colombie - Panama (3-0), disputé lundi à Bogota. Ce soir, dernier test
Lire la suite

Victor Cantillo : "Non, non, je ne regrette pas de ne pas être parti, je suis bien ici à Junior"

recueilli par Franck Pujos

photo : EPA

On ne va pas chipoter : Victor Cantillo est sans conteste le meilleur milieu de terrain évoluant en Colombie intra-muros. Sa singulière précision balle au pied, sa faculté à se mettre face au jeu, sa clairvoyance, auxquelles on ajoutera une certaine élégance un peu voûtée, ont d'ailleurs permis au cerveau de Junior (25 ans) de faire partie de la liste des 40 préconvoqués par Carlos Queiroz pour la Copa América. Pas encore international et même si ça ne saurait tarder, il n'est pas dit qu'"El Flaco" (y'avait pas de copyright sur Javier Pastore) soit de l'aventure brésilienne. Chez les relayeurs, Mateus Uribe a son ticket d'office, reste à chiper la place à Gustavo Cuéllar, devenue idole à Flamengo. Pas gagné mais qui sait ? Cantillo, embarqué par toute son équipe sur un trou d'air continental via un fiasco en Copa Libertadores, quelques mois après avoir enflammé l'Amsud lors de la Copa Sudamericana 2018 (finalistes), retrouve son niveau ces temps-ci. Le but, finir premiers de la poule de quatre composée aussi de Tolima, de Cali et de l'Atlético Nacional. C'est que Junior a un titre à défendre. Dans tous les cas, on souhaite au grand sec de ne pas jouer la finale du Tournoi d'ouverture, dont le retour se fera trois jours (trop forte, la Dimayor) avant le Colombie - Argentine de Salvador... Cela voudra dire qu'il est dans les 23. Pas hyper optimiste ou à tout le moins mesuré, Victor Cantillo a échangé quelques minutes, en exclu, avec Cafooteros. 

Victor Cantillo, ici lors de la défaite 1-0 del Tiburon au Nuevo Gasomestro de San Lorenzo, à Buenos Aires, mi-mars
Victor Cantillo, ici lors de la défaite 1-0 del Tiburon au Nuevo Gasomestro de San Lorenzo, à Buenos Aires, mi-mars
Lire la suite

"Pour moi, c'était une saison d'adaptation"

recueilli par Franck Pujos

photo DR

Alors qu'il avait failli signer au Club Bruges l'été précédent, avant que les Belges, hésitants, ne changent d'avis car suffisamment fournis à son poste, Luis Sinisterra (19 ans) s'est engagé en juillet avec le Feyenoord Rotterdam (2 M€) de Robin van Persie (toujours là) et Roy Makaay (coach des attaquants), qui vient de s'assurer la 3e place du championnat des Pays-Bas. C'était lors d'un net succès sur la pelouse du NAC Breda (0-4), qui a vu Sinisterra la fouler. Être sur le terrain, cela ne lui est pas arrivé souvent ces derniers mois, lui qui est resté pas moins de 24 fois sur le banc en Eredivisie. Cinq entrées en jeu, deux apparitions en Coupe dont une titularisation, Sinisterra a faim. Une grosse dalle, alors que sa Colombie fera son entrée dans la Coupe du monde U20 polonaise le 23 mai prochain, face au pays hôte. L'ex d'Once Caldas est attendu par la patrie. Ça tombe bien : il est au courant.

De dos ça se voit aussi : le jeu de Luis Sinisterra est fait de dribbles, de provocations, d'élimination de l'adversaire
De dos ça se voit aussi : le jeu de Luis Sinisterra est fait de dribbles, de provocations, d'élimination de l'adversaire
Lire la suite

Marlos Moreno : "Le message de City est clair"

recueilli par Franck Pujos

photo : Club Santos Laguna

Il s'est révélé en grande pompe lors du second semestre 2015 avec l'Atlético Nacional. Recruté l'été suivant pour 5,5 millions d'euros par Manchester City à même pas 20 ans, Marlos Moreno a depuis écumé sans réel succès les destinations de prêts, de La Corogne à Flamengo en passant par Gérone. Si nos questions sur un potentiel désir de stabilité ou sur sa longue panne passée avec le filet adverse sont restées sans réponse, l'international colombien (8 sélections, 1 but) parle du présent, et son présent c'est Santos Laguna au Mexique, où il est de nouveau prêté, jusqu'en juin, par les Citizens. Auteur d'un but et d'une passe décisive au Honduras, sur le terrain de Marathon (2-6), en 8es de finale aller de la Concacaf Champions League ce mercredi, Moreno, qui n'a pas su confirmer ce qu'il avait montré au pays, a encore le temps de le faire. Il n'a que 22 ans, et des capacités de dribbles et de un contre un peu communes. Il n'est pas trop tard, mais le plus tôt sera le mieux.

Après trois entrées en jeu dans le Tournoi de clôture mexicain et une dans la C1 de la Concacaf, que Santos veut gagner pour participer au Mondial des clubs, Marlos Moreno et son équipe reçoivent Toluca ce soir en championnat
Après trois entrées en jeu dans le Tournoi de clôture mexicain et une dans la C1 de la Concacaf, que Santos veut gagner pour participer au Mondial des clubs, Marlos Moreno et son équipe reçoivent Toluca ce soir en championnat
Lire la suite

"Je mets au défi qui que ce soit de se mettre à table et discuter foot avec Carlos Queiroz"

recueilli par Franck Pujos

photo : AFP

 

Manu Da Costa est l'entraîneur de Quevilly-Rouen, 8e de National. Franco-Portugais de 41 ans, on l'a sollicité pour son avis sur Carlos Queiroz, Portugais tout court, à l'heure qu'il est en pleine demie de la Coupe d'Asie face au Japon avec l'Iran et qui devrait être nommé ces jours-ci sélectionneur de la Colombie. Quand le cadet parle de l'aîné, il est dithyrambique.

Prochain rendez-vous pour Manu Da Costa et QRM en National, la réception de Marignane-Gignac le 8 février
Prochain rendez-vous pour Manu Da Costa et QRM en National, la réception de Marignane-Gignac le 8 février
Lire la suite

Paisley : "Celui qui arrive à s'embrouiller avec David Ospina c'est qu'il a un gros souci !"

recueilli par Franck Pujos

photo : AFP

 Il a été son coéquipier pendant deux saisons pleines à l'OGC Nice (2009-2011), et le voit à l'oeuvre régulièrement depuis peu sur les gazons de la botte italienne : Grégory Paisley, consultant beIN Sports Serie A, connaît bien David Ospina. Et l'actu ne manque pas autour du rempart aux 96 sélections : ses premiers pas au Napoli, sa prestation au Parc il y a trois jours, le retour de blessure d'Alex Meret, censé être à la base le n°1 d'Ancelotti... On discute de tout ça - entre autres - avec l'acolyte de Philippe Genin. Paisley, vrai Parisien, qui sera au micro demain (20h30) depuis le San Paolo, pour commenter un sympa Naples - AS Rome.

David Ospina devant Edinson Cavani, mercredi ; le jeu au pied du néo-Napolitain est assurément une de ses forces
David Ospina devant Edinson Cavani, mercredi ; le jeu au pied du néo-Napolitain est assurément une de ses forces
Lire la suite

David Lortholary : "James a un style unique"

recueilli par Franck Pujos

photo : DPA

 Alors que le Bayern entre en lice ce soir (21 heures) en Ligue des Champions sur la pelouse du Benfica, on a sollicité David Lortholary, aka "Lortho", correspondant outre-Rhin pour RMC, histoire d'avoir son avis éclairé sur la première saison en Bavière de James, mais aussi sur l'actu du maître à jouer colombien. James Rodriguez vu d'Allemagne, c'est parti.

James a inscrit d'une tête appuyée son premier but de la saison samedi dernier contre le Bayer Lerverkusen (3-1)
James a inscrit d'une tête appuyée son premier but de la saison samedi dernier contre le Bayer Lerverkusen (3-1)
Lire la suite

Marimon : "Quand j'ai le ballon, je le porte peu"

recueilli par Franck Pujos

photo : Royal Excel Mouscron

 

 

Pro à 16 ans, freiné par des croisés qui lui auront fait rater le Sudamericano sub-20 en 2017, puis par des embrouilles avec les dirigeants d'Once Caldas au sujet de son renouvellement de contrat, Jesus Marimon était encore dans le ventre de sa maman lorsque les Asprilla and co jouaient le Mondial 98 en France. 19 printemps, donc, volubile et la tête apparemment calée sur les épaules, le milieu défensif colombien a rejoint le Royal Excel Mouscron, qui vient de s'incliner il y a quelques minutes sur sa pelouse face au champion belge le Cercle Bruges (0-1). Marimon, blessé sans gravité, n'a pas joué, tout comme lors de la première journée à Ostende (2-1). Il compte être apte d'ici fin août. En attendant, on l'a eu au tél cette semaine.

Marimon s'est engagé avec le jeune club du Royal Excel Mouscron (huit ans d'existence) il y a moins de quinze jours
Marimon s'est engagé avec le jeune club du Royal Excel Mouscron (huit ans d'existence) il y a moins de quinze jours
Lire la suite

"Accumuler les matches, se régler, profiter"

recueilli par Franck Pujos

photo : AFP

Mateus Uribe a marqué des points lors du France - Colombie de vendredi (2-3). À partir du moment où il a bougé vers l'axe, peu après la demi-heure, l'homme en forme d'América - qui devait à la base signer aux Tigres -, l'un des hommes en forme tout court du Tournoi de Clôture au Mexique, a fait fort. Harcelant le porteur adverse, récompensé en la chipant à N'Golo Kanté sur le but du 2-2, Uribe et sa polyvalence ont à ce rythme de bonnes chances de voir la Russie. Ce relayeur perforant, capable d'évoluer latéral ou ailier, a aussi inscrit neuf buts jusqu'ici avec son club cette saison, dont une bonne moitié de "golazos". Corps sec, réponses brèves du tac au tac, "Matheus", qui préfère son prénom avec un H alors qu'il n'y en a pas, a accordé un court moment à Cafooteros dans les coulisses du Stade de France. 

Deux jours après avoir célébré ses 27 ans, Mateus Uribe a les yeux déterminés, alors que l'hymne national va retentir, repris par quelque 20 000 Colombiens en renfort ; le petit devant lui lui ressemble un peu, version yeux fatigués
Deux jours après avoir célébré ses 27 ans, Mateus Uribe a les yeux déterminés, alors que l'hymne national va retentir, repris par quelque 20 000 Colombiens en renfort ; le petit devant lui lui ressemble un peu, version yeux fatigués
Lire la suite

Luis Muriel : "Quand je suis dos au but, ça colle beaucoup moins avec mes caractéristiques"

recueilli par Franck Pujos

photo : AFP

 

C'est lui qui a relancé la machine cafetera, hier, au Stade de France, lors d'une soirée historique qui a vu la Colombie renverser les Bleus (2-3) et rafler la mise de ce match de prépa à la fête russe. Après coup, tard, une fois les vainqueurs du jour sortis du vestiaire, on a pu discuter deux-trois minutes en tête à tête avec Luis Muriel dans la zone mixte. Non retenu par José Pekerman et triste au possible en 2014, celui qui joue en pointe au sein du FC Séville de Montella - et est concurrent number one de Ben Yedder - parle de son poste, justement. Notamment. PS : même que demain soir, rebelote, on vous balancera une autre petite interview d'un des protagonistes de Saint-Denis tout de jaune vêtu. D'abord, Muriel.

Devançant ici Djibril Sidibé, Luis Muriel a considérablement gêné le latéral droit monégasque et son compère Raphaël Varane. Et s'il a vendangé quelque peu, comme souvent cette saison, il a aussi ouvert le score
Devançant ici Djibril Sidibé, Luis Muriel a considérablement gêné le latéral droit monégasque et son compère Raphaël Varane. Et s'il a vendangé quelque peu, comme souvent cette saison, il a aussi ouvert le score
Lire la suite

"J'ai seulement entendu dire que j'étais suivi"

recueilli par Franck Pujos

photo : AFP

 

"Jeune et ambitieux"... Elles lui vont bien, à Stiven Mendoza (25 ans), ces paroles du 113 dans "Les Princes de la ville". International U20 colombien en 2011, arrivé au mercato d'hiver à Amiens après avoir déjà connu quatre championnats, dont l'indien, dont il fut meilleur joueur et meilleur buteur en 2015, l'ailier dribbleur sait ce qu'il veut : toucher à la sélection, la grande, los mayores. Pour 2018, ça risque d'être court. Mais réussir en L1 avec le promu picard ne pourra que l'aider, pour ce qui est tant un rêve qu'un objectif concret.

Mendoza et les Amiénois se déplacent à Dijon, ce soir (20 heures), pour le compte de la 29e journée de championnat
Mendoza et les Amiénois se déplacent à Dijon, ce soir (20 heures), pour le compte de la 29e journée de championnat
Lire la suite

Melo : "Nous avons tout à portée de main, il y a des chambres, une cuisine, la cryothérapie..."

recueilli par Pierre Gerbeaud et Julien Redon

dessin : Ptit Mytho

Cette année a été lancée en Colombie la Liga professionnelle féminine de football. Des débuts remarqués avec des matches en ouverture de parties masculines, des retransmissions télévisées et un contrat signé pour diffuser des rencontres à l’international. Pour parler de tout ça, de cette nouveauté, et alors que se profile demain la finale retour entre Santa Fe et Huila, on est allés à la rencontre de Diana Melo, 26 ans, capitaine de La Equidad.

La Equidad de Diana Melo a terminé 6e et dernier de son groupe en championnat, avec deux succès pour huit défaites ; la finale retour de cette Liga an I mettra aux prises ce samedi Santa Fe, vainqueur 2-1 à l'aller à l'extérieur, et Huila
La Equidad de Diana Melo a terminé 6e et dernier de son groupe en championnat, avec deux succès pour huit défaites ; la finale retour de cette Liga an I mettra aux prises ce samedi Santa Fe, vainqueur 2-1 à l'aller à l'extérieur, et Huila
Lire la suite

Jean-Claude Abeddou : "Et puis deux-trois jours après c'est mort, il se barre en Chine"

recueilli par Franck Pujos

photo : VCG

Arrivé en septembre dernier au Benfica, le recruteur français Jean-Claude Abeddou nous livre sa vision de la jeunesse footballistique colombienne, quelques heures avant la qualification de son club pour la finale de la Coupe du Portugal. Et le scout de revenir sur le vrai-faux transfert de Roger Martinez à Lyon à l'été 2016, sale souvenir vu avec recul.

L'attaquant Roger Martinez, ici sous les couleurs de Jiangsu Suning, et malheureusement pas celles de l'OL...
L'attaquant Roger Martinez, ici sous les couleurs de Jiangsu Suning, et malheureusement pas celles de l'OL...
Lire la suite

Vandeputte : "Il n'y a pas que le foot, quoi"

recueilli par Franck Pujos

photo : rclens.fr

Coach des U19 de Lens, Fabrice Vandeputte témoigne du passage à la Gaillette de Jorge Rengifo et Nicolas Murcia, deux jeunes de Millonarios, entre septembre et novembre derniers. Derrière cette venue, on trouve Amber Capital, propriétaire du club de Bogota et actionnaire majoritaire de l'entité sang et or via la société Solferino. Et si sur le terrain les deux Colombiens n'auront pas réussi à s'imposer, l'enrichissement aura été mutuel, les souvenirs sympathiques. Le temps de raccrocher le téléphone et on apprenait que le tirage des quarts de la Gambardella avait tout juste eu lieu : RCL - PSG. Bref, c'est pas le sujet.

Avant d'être coach, Fabrice Vandeputte a été joueur, notamment à Louhans-Cuiseaux puis Beauvais en Division 2
Avant d'être coach, Fabrice Vandeputte a été joueur, notamment à Louhans-Cuiseaux puis Beauvais en Division 2
Lire la suite